[ Pobierz całość w formacie PDF ]

on n'en put retrouver qu'un fragment presque informe, qui fut nan-
moins remis sur un pidestal. C'est ce dbris que fait allusion
Dante ; il disparut lors d'une inondation de l'Arno, en 1333. L'opinion
des Florentins, l'poque de Dante, est qu'il s'agissait d'un fragment
authentique de la statue du dieu ; selon certains historiens modernes,
il faudrait penser plutt quelque statue de l'poque barbare.
130
Ce suicide a t identifi Lotto degli Agli, un juge qui s'tait
pendu pour avoir rendu un mauvais jugement (Benvenuto d'Imola),
ou Rocco de' Mozzi, qui s'tait suicid parce qu'il venait d'tre ruin.
Selon Boccace, Dante avait tu le nom du suicid, pour mnager sa fa-
mille, ou parce que les suicides taient trs nombreux l'poque de
notre pote.
131
C'est le troisime et dernier giron du septime cercle, qui
contient les violents contre Dieu. Les blasphmateurs sont punis par
la pluie de feu qui s'abat sur eux, pendant qu'ils restent assis ou cou-
chs sur le sable ardent. Ceux qui ont viol la loi de nature, les sodo-
mites, circulent sous cette mme pluie de feu.
 228 
132
L'histoire lgendaire d'Alexandre le Grand, telle que la connut
le Moyen Age, parle en effet de cette pluie de feu. Il semble cependant
que le dtail de l'ordre donn par Alexandre ses soldats a t pris par
Dante dans Albert le Grand, De Meteoris, I, 4.
133
Le combat des dieux contre les gants, qui prtendaient entas-
ser Plion sur Ossa, pour escalader le ciel.
134
L'un des sept rois de Grce confdrs contre Thbes. Aprs
avoir escalad la muraille de la ville, il dfia Jupiter, qui le punit en le
frappant de sa foudre. Cet pisode est racont par Stace dans sa Th-
bade, chant X, o la bataille de Phlgra est aussi mentionne.
135
Le Bulicame est une source d'eau minrale chaude qui forme
un petit lac de couleur rougetre, proximit de Viterbe. Les courti-
sanes de la rgion tenaient maison ouverte sous le prtexte de bains
publics ; et c'est pour leurs bains qu'elles mettaient profit l'eau
chaude de cette source. Le fleuve que l'on compare au Bulicame est le
Phlgton, dont il a dj t question.
136
Le premier roi de Crte fut Saturne, qui rgna pendant l'ge
d'or de l'humanit.
137
Rha, femme de Saturne, avait cach l son fils Jupiter, dont
elle faisait couvrir les vagissements par le bruit et les cris des Curets :
Saturne, en effet, prvenu que son fils allait lui prendre son trne,
mangeait tous ses enfants.
138
Note absente dans l dition.
139
La lgende du Vieillard de Crte est la vision de Nabuchodo-
nosor, raconte par Daniel, II, 31. Le sens qu'entend lui donner Dante
n'est pas tout fait clair. H semble qu'il veut dire que l'humanit, cor-
rompue par le pch, garde intacte sa tte d'or, c'est--dire la raison ;
les fissures de son corps, qui suintent des larmes, source des fleuves
de l'Enfer, semblent tre les pchs qui alimentent les cercles infer-
naux (Busnelli ; Vandelli). On a voulu voir dans le pied de terre cuite
la corruption de l'glise (Ottimo Commente), ou bien l'Empire d'Oc-
cident mal assur (S. Santangelo, II Veglio di Creta, dans Studi lette-
rari, Miscellanea in onore di Emilio Santini, Palerme 1956, pp. 113-
123). Son dos tourn vers Damiette, c'est--dire vers l'Orient, semble
indiquer que c'est de l que vient l'humanit, ou peut-tre l'Empire ;
et s'il regarde vers Rome, c'est parce que c'est l qu'ont plac leur es-
poir tous les hommes.
 229 
140
Cf. la note 85
141
L'Enfer contient cinq fleuves : l'Achron, le Styx. le Phlgton,
le Cocyte et le Lth. Dante avait dj travers les deux premiers ; et
Virgile vient de lui dire que le Cocyte se trouve plus bas. Il demande
donc o se trouvent les deux autres, qu'il pense pas avoir vus ; et Vir-
gile lui rpond que le Phlgton se trouve devant lui. Le bouillonne-
ment fournit lui-mme la rponse, parce que le nom de Phlgton
vient du grec qv, qui signifie brler . Quant au Lth, Dante
l'a situ en bordure du Paradis terrestre.
142
Nom ancien de la Carinthie, rgion de l'Autriche mridionale,
en allemand Krnten. Dante appelle ainsi une rgion plus tendue,
puisque ce n'est pas en Carinthie, mais dans le Tyrol, que prend sa
source la Brenta.
143
Brunetto Latini (12207-1294), Florentin, notaire et crivain,
homme politique. Comme Guelfe, il vcut de 1260 1266 en France :
c'est vers cette poque qu'il a d composer en franais son Trsor,
importante encyclopdie du savoir mdival. De retour Florence, il
fut notaire du Conseil (1269) et prieur (1287). La critique moderne
considre qu'il ne fut pas un vrai professeur, mais simplement un
conseiller et un ami plus g, pour Dante jeune ; mais il est vident
que le pote le regarde et le traite comme son vrai matre. Le vice que
lui attribue Dante n'est connu que par cette seule source. Selon A. P-
zard, Dante sous la Pluie de Feu, le pch de sire Brunet n'est pas la
sodomie, mais une violence contre l'esprit, puisqu'il a prfr le fran-
ais au toscan, dans son Suvre. Les rapprochements fournis par l'au-
teur sont particulirement sduisants, mais n'emportent pas la
conviction : si Brunet Latini n'tait pas coupable de sodomie, on s'at-
tendrait ce que Dante ne laisse pas ce doute et cette possibilit de se
tromper planer sur la mmoire de celui que, par ailleurs, il aime d'un
amour vraiment filial. Cf. aussi E. Parodi, Il canto di Brunetto Latini,
dans Poesia e storia nella Divina Commedia, Naples 1920, pp. 253-
312.
144
La tradition, telle qu'on la connaissait Florence du temps de
Dante, prtendait que Fisole ayant t dtruite Par les Romains, lors
de la rbellion de Catilina, une partie de ses habitants alla s'tablir
Florence, que les mmes Romains venaient de fonder. Le reste de la
population de la ville nouvelle fut compos par des Romains, dont
Dante parle un peu plus loin, et dont il a la prtention de descendre.
 230 
145
Probablement la prdiction de Farinata degli Uberti, cf. plus
haut, chant X.
146
Priscien tait un clbre grammairien du VIe sicle. Franois
Accurse, fils du clbre Accurse, rnovateur du droit romain, avait t
lui-mme professeur de droit Bologne et tait mort en 1294, la
mme anne que Brunetto Latini.
147
Andra dei Mozzi, vque de Florence (1286), transfr Vi-
cence, sur le Bacchiglione, en 1295, y mourut le 28 aot 1296. Le serf
des serviteurs de Dieu, qui est l'orgueilleux Boniface VIII, l'avait
transfr de Florence, o il s'tait rendu ridicule. Le sens lubrique des
nerfs trop mal tendus n'est pas admis par tous les commentateurs.
148
Allusion la course pied que l'on faisait Vrone, le premier
dimanche de Carme, et dont le prix tait une pice de drap vert.
149
Ce sont Guido Guerra, Tegghiajo Aldobrandi et Jacques Rus-
ticucci. Le premier (12207-1272), de la famille des comtes Guidi, fut
un des chefs guelfes de Florence, exil aprs la bataille de Montaperti
(1260-1267). Le second appartenait la famille des Adimari ; on ne
sait presque rien du dernier. Ce sont, en tout cas, des Florentins de
marque et des chefs du parti guelfe. On ne sait, quant au vice que leur
attribue le pote, aucun dtail autre que ceux que l'on trouve ici.
150
Gualdrade, fille de Bellincioni Berti dei Ravignani, pousa le
comte Guido le Vieux, tronc de tous les comtes Guidi.
151
Parce qu' ce qu'il parat, Tegghiajo avait dconseill l'expdi-
tion contre Sienne, qui s'tait termine par la terrible dfaite de Mon-
taperti (1260).
152
Cette allusion n'est pas claire. La tradition prtend que la m-
chancet de sa femme avait jet Rusticucci dans le vice ; mais il s'agit
peut-tre d'une lgende qui part prcisment de ce texte de Dante.
153
En italien, cortesia e valor. Il faut les entendre dans le sens [ Pobierz całość w formacie PDF ]




 

Powered by WordPress dla [Nie kocha się ojca ani matki ani żony ani dzieca, lecz kocha się przyjemne uczucia, które w nas wzbudzają]. Design by Free WordPress Themes.